Origine - Reflets Rouges

Aller au contenu

Menu principal :

Le Setter Irlandais

Origines


Il est difficile de parler du setter Irlandais sans parler de son pays d'origine, car toutes ses aptitudes et caractéristiques sont l'essence même de ce merveilleux pays vert qu'est l'Irlande. Un éleveur en Irlande se démarqua par la qualité de ses chiens, M. J. Nash et ses fameux Moanruad fut à la base du renouveau de l'irlandais de travail. Créé à partir de plusieurs Épagneuls, de Setters et de Braques, le Setter Irlandais représente la plus ancienne des trois races de Setters. Rouge et blanc à l’origine, à membres plus court que chez la variété actuelle, le premier standard du Setter Irlandais est publié en 1885. Au XIX siècle, les efforts des éleveurs aboutirent à un luxueux chien rouge-châtain qui allait collectionner les prix et les … cœurs. Son nom a été fixé par le Setter Club de l’Ulster en 1876. Le rouge avait tellement éclipsé le rouge et blanc qu’on crut que cette variété était éteinte. C’est dans les années 20 que l’on s’efforça de redonner vie au rouge et blanc.





Chien de chasse ou chien de compagnie ?

Le Setter Irlandais possède des qualités de chasseur indéniable. À l’aise autant dans les plaines, les boisés, que dans les marais. Il possède un flair exceptionnel et excelle dans le rapport du petit gibier. Depuis quelques années, il a su s'imposer sur le continent dans les épreuves de montagne, où il retrouve le relief accidenté de son pays et la qualité du gibier sauvage. Sûrement dû à sa grande élégance, l’utilisation du Setter Irlandais a dévié de son rôle d’origine, délaissant un peu son coté chasseur pour celui de compagnon, il s’avère un excellent chien de famille. Il est très affectueux, bon gardien et son coté enjoué font de lui un compagnon très apprécié.



 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu